Tout d'abord, il faut savoir que lorsque l’on dit « je suis propriétaire », il s’agit d’un abus de langage. En droit être propriétaire n’existe pas, nous devrions dire « je suis plein propriétaire ».

La propriété se définit par trois éléments :

Le droit d’utiliser le bien (usus) d’en percevoir les revenus (fructus) et le droit d’en disposer (abusus : vente,  donation…)

Article Notaire & Breton